Une vague rose sur la Dordogne..

http://www.dailymotion.com/video/x4r48t

La Dordogne a vécu un moment historique avec le basculement des deux villes, trop souvent à droite, Bergerac et Périgueux (avec 113 voix d’avance sur Darcos..) mais interessant est aussi la progression régulière, continue de la gauche sur le département au sein du conseil général du 24 (PS et divers gauche 34, PCF 5, UMP et divers droite 10). Le deuxième tour des cantonales a vu Thiviers, Eymet, Mareuil (avec notre amie Sophie Chretien, et Jean Paul Couvy) passer à gauche… 

A noter aussi, le résultat très exceptionnel de Matthieu Druillole et Chantal Issoulié…qui pour leur première tentative sur le canton de Périgueux centre..ont fait tremblé le notable JP Daudou, et ne sont inclinés que d’un peu plus de 200 voix avec 48,2% !

Une formidable élan est né dans le centre ville de Périgueux, traditionnellement à droite, qui montre que les choses changent…des jeunes foyers arrivent, de la diversité au niveau de l’habitat, les votes n’y seront plus une formalité pour la droite, et la gauche pourra espérer..bâtir sur du solide, dans la durée en coopération avec la Mairie.

Comme nous l’a confié Ségolène Royal, il est temps d’oeuvrer « localement » et les suffrages de nos concitoyens nous le permettent désormais, la confiance en la gauche a été octroyée et le pouvoir sarkozyste, par l’intermédiaire de ses représentants camouflés UDD-UMP, a subi un énorme camouflet sur la Dordogne.

l

 

0 commentaire à “Une vague rose sur la Dordogne..”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Ségolène

Documents DA

mars 2008
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Infos


12/13 Septembre

Montpellier (Zénith)

Fraternité

-Lectures