Archives pour la catégorie Congres PS 2008

Le congres de la « vieille garde » socialiste

 http://www.dailymotion.com/video/x7fanv 

(Aussi intéressant est le coup de gueule de Julien Dray…

« il y a une génération de dirigeants, qui a fait son temps.. »)

 Chers amis,

Apres plus de 10 jours à tendre la main sur le fond, la motion E n’a reçu aucune reponse sur le fond autre que celle de la motion B, le Pole Ecologique, qui a accepté que nos deux motions rénovent notre « vieille maison ». Malgré deux courriers qui apportaient des reponses aux motions A, C et D, les representants nationaux de ces motions ont prefere privilegier les querelles personelles à l’intéret des socialistes.

Le discours d Henri Emmanuelli au congrés temoignait, s’il en est besoin, de la « non ecoute » de la proposition d’un vote des militants sur la question des alliances comme de la dimension collective, inter motions et renouvellée d’une direction proposée par la motion E.

Ceci dit, et comme nous le savions, l’opposition à une camarade ne constitue pas une ligne politique et l’alliance sans fond commun des motions A, C et D n a pas été possible lors de la nuit que les commmentateurs appelle « des Longs Couteaux » ce qui en dit long sur l’état de notre parti. Aurions nous oublié nos valeurs de fraternité et de solidarite pour aller jusqu à siffler la citation de Jaures ?

C’est desormais un choix simple pour tout les militants: voulons-nous un retour aux methodes du passe ou un travail en transparence et collectif avec la motion E et tout ceux qui veulent un vrai renouveau de notre parti ? 

Je tenais aussi à partager avec vous ce temps fort du congres, le discours de Segolene Royal hier qui expose avec talent des points clefs auxquels nous aspirons tous:

- Dejà nous devons arreter les echanges violents entre nous quand le vrai combat est face à la droite

- Le vrai talent du PS est dans les compétences de nos militants, dans le temps et l energie que nous consacrons tous a faire gagner notre parti et pas dans le mur de l’argent ou des cotisations.

- Le PS a consacré 8 millions d’euros aux amendes concernant la parité, ne vaut il pas mieux consacrer cela à baisser nos cotisations pour avoir demain 400 ou 500.000 militants actifs et bien formés ?

- Un parti élargi sera un parti « massivement representatif du peuple » qui saura donc mieux repondre aux aspirations de nos concitoyens

- Nous devons avoir un parti fort qui n’a pas peur de s’allier largement à gauche pour constituer un nouveau « Front populaire » et malgré les peroraisons de tel ou telle qui s’est allié avec le Modem localement par ailleurs

- Il faut face aux regressions portees par Sarkozy mobiliser tout le camp progressiste sur notre programme, devons nous ecarter cela alors que le PS sera un parti fort, populaire et democratique capable d imposer ses vues ?

- Nous les socialistes portons les combats des mineurs de Carmaux avec Jaures et maintenant nous les socialistes, nous portons les combats des salaries de Ford Blanquefort ou de Gandrange avec Segolene Royal

- Ségolene Royal a enfin rendu hommage à tout nos progres sociaux portes par ls socialistes depuis 70 ans: les conges payes, le CNR et Jean Moulin, l’abolition de la peine de mort avec Robert Badinter, le RMI avec Michel Rocard, la CMU avec Martine Aubry, le PACS avec Lionel Jospin et nos victoires locales avec Francois Hollande mais surtout nos dizaines de milliers d’elus et de militants qui ont oeuvre chaque jour pour ces progres sociaux sur leurs territoires

Le vote pour Segolene Royal et le collectif autour d’elle est donc un vote pour avoir une renovation claire, un parti efficace et ouvert sur la societé qui forme les Francais politiquement pour unir tous les progressistes contre l UMP et Sarkozy et sur nos idees socialistes.

Amitiés socialistes,

Fabien-Pierre Nicolas

Fier d etre socialiste, de voter Segolene Royal le 20 Novembre !

Le congres de la

Le document « ouvert » de Ségolène, distribué au Sénat

Le document  Pour que chacun et chacune puisse se faire une idée, voici le document PDF !

Un soir, les yeux dans le ciel…socialistes, ségolènistes, supporters heureux dans le 24 !

Un soir, les yeux dans le ciel...socialistes, ségolènistes, supporters heureux dans le 24 ! dans Congres PS 2008 congresreims Voici les résultats du vote d’hier soir sur les motions pour la section de Périgueux (entre parenthèses, résultats fédéraux) :Inscrits : 129 (2095)
Votants : 101 soit 78,3 % de participation (1561 soit 74,5 %)
Exprimés : 100 (1552)
Motion A : 37 soit 37 % (495 soit 31,9 %)
Motion B : 8 soit 8 % (38 soit 2,45 %)
Motion C : 24 soit 24 % (513 soit 33,05 %)
Motion D : 6 soit 6 % (118 soit 7,6 %)
Motion E : 25 soit 25 % (372 soit 24 %)
Motion F : 0 soit 0 % (14 soit 0,9 %)

Autre résultat de section, à Atur dans la banlieue proche de Périgueux :  29 insctrits / 26 votants

Delanoe Motion A   10 (38%)

Hamon  Motion C     8 (30%)

Ségolène Motion E   7 (26%)

Utopia 1

Evénement marquant, la présence à la première place sur le dept 24..de la motion C Hamon (33%)..qui distance la motion A Delanoe/Hollande (31%), et la super résistance de la motion E (24%) qui est présente partout..avec une volonté « militante » forte pour voir enfin un PS « en renouveau », dans la clarté. De nombreux camarades de la motion E vont rentrer dans les CA de section, au niveau du CF pour continuer le travail…c’est possible, c’est entre vos mains les ami(e)s !

J.Lacassagne

 

 

Le 6 Novembre…avec la motion « E » en Dordogne !

http://www.dailymotion.com/video/x7bboh

De 17h à 22h, ce sera aussi notre « D Day » dans l’ensemble des sections socialistes de Dordogne..où l’ensemble des militants sont appelés à se prononcer sur l’avenir de leur parti dans la perspective du congrès de Reims.

Nul dramatisation n’est necessaire, nul appel n’est judicieux autour d’une union factice soi disant « légitime » autour de la motion A et de représentants ayant favorisés le statu quo, l’immobilisme et l’absence de rénovation démocratique interne pendant des années….le militant de Dordogne n’a pas besoin que l’on tienne sa main au moment du vote démocratique et c’est lui qui, en toute indépendance, choisira une juste représentation avec son choix entre l’ensemble des motions.

Nul promesse du grand soir ou des discours convenus sur le refus de la mondialisation, l’anti-capitalisme, la décroissance n’est utile..si l’on n’est pas nous même, en socialistes, en capacité de soumettre des projets solides, audacieux mais aussi réalisables.

« Oui ou non, notre parti va t-il enfin changer ? »

C’est à nous tous, militants de toutes sensibilités…tous ages…toutes conditions, de nous prononcer clairement et massivement pour que désormais notre parti redevienne un parti « ouvert » et divers, basé sur la pensée,  respectueux des adhérents et de leurs choix, du renouveau des débats et de la réalité de réflexions thématiques.

Notre engagement, c’est aussi une fierté dans le socialisme du XXIéme siècle avec des convictions fermes, fortes.

Demain, le 6…c’est notre rendez-vous à nous tous, votons massivement pour la motion E en Dordogne…..autour d’une équipe solide avec G.Collomb/S.Royal et tant d’autres dans les régions, élu(e)s, cadres socialistes, militant(e)s…..alors rejoignez-nous, le travail commence et vous y aurez votre place !

J.Lacassagne

http://www.dailymotion.com/video/x7b1qn

Je vote pour la motion E le 6, argumentaire

Image de prévisualisation YouTube

La sociale démocratie est un modéle périmé…

La sociale démocratie est un modéle périmé... dans Congres PS 2008 royal La crise ne sonne-t-elle pas l’heure, à droite comme à gauche, des personnalités fortes et pragmatiques ?

Ségolène Royal. Les Français découvrent que les hauts dirigeants des entreprises et de la finance internationale ont emmené le système dans le mur. Pour changer la donne et le rapport de forces afin que la crise serve à quelque chose il va falloir, oui, beaucoup de courage, un esprit visionnaire et aussi ne pas être lié aux puissances d’argent.

Face à la rapidité de mutation du capitalisme, les socialistes n’ont-ils pas, à chaque fois, un métro de retard ?

Pas toujours !… Souvenez-vous de ce que j’avais dit pendant la campagne présidentielle et qui m’a valu parfois tant de sarcasmes : je parlais des rémunérations excessives des traders, du nécessaire recentrage des banques sur leur coeur de métier, de l’interdiction des paradis fiscaux, de la création de fonds public d’aides aux PME, de la sécurisation des salariés comme instrument majeur de l’efficacité des entreprises. Je n’étais absolument pas en retard, bien au contraire. En revanche, on ne peut que constater l’échec cinglant de la politique économique de la droite depuis un an et demi. Une politique qui se résume au bouclier fiscal, c’est-à-dire à un avantage aux rentiers.

Le PS n’a donc pas, selon vous, à revoir son logiciel, à aller plus loin ?

Bien sûr qu’il faut aller plus loin, et certainement pas en revenant aux idées de la social-démocratie , et encore moins aux idées libérales ! La social-démocratie a été opérationnelle à un moment donné de l’histoire. Mais comment ne pas constater qu’elle a été tenue en échec dans plusieurs pays européens ? Pourquoi ? Parce qu’il faut un Etat préventif qui change les rapports de force et non pas, comme dans la social-démocratie, un Etat secouriste qui ne remet pas en cause le système. Quand j’entends certains socialistes vanter les vertus en 2008 du modèle social-démocrate, je suis stupéfaite, car c’est un modèle périmé. C’est un nouveau modèle qu’il faut inventer. Avec une lucidité radicale sur de nombreux sujets…

L’intégralité de l’article…

12345...8

Ségolène

Documents DA

décembre 2017
L Ma Me J V S D
« juil    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Infos


12/13 Septembre

Montpellier (Zénith)

Fraternité

-Lectures